17 novembre 2017 Le Champion du WPT Montréal 2017: Maxime Héroux

Le WPT Montréal 2017 a touché à sa fin avec le couronnement du Montréalais Maxime Héroux. En plus du prix massif de 384 150$, le titre venait avec la ceinture de la Classique Antomnale Playground Poker, une niche sur le trophée des champions WPT, un siège d’une valeur de 15 000$ US pour le tournoi des champions WPT, une superbe montre Hublot, et bien sûr la pérennité en tant que champion WPT.

Maxime devient le 6ème membre du club des champion du WPT Montréal, rejoignant Mike Sexton (2016), Jared Mahoney (2015), Jonathan Jaffe (2014), Derrick Rosenbarger (2013), et Jonathan Roy (2012). L’évènement a aussi vu des performances historiques comme celles d’Ema Zajmovic (table final 2016), Rainer Kempe (première performance notable en Amérique du Nord), et Mukul Pahuja (tables finales consécutives).

Cet arrêt du Circuit Principal WPT était un évènement à 3 500$ + 350$, comportant trois Jours 1 et permettant les ré-entrées pour un jour subséquent. Le tournoi présentait une cagnotte énorme garantie à 2 000 000$. 10 niveaux de 60 minutes furent joués dans chacun des Jours 1, et tous ceux qui réussirent à survivre à l’une ou l’autre de ces vagues se réunirent dans une même salle pour le commencement du Jour 2.

Il y eut un total de 606 entrées dans l’évènement et de ce nombre, 234 joueurs inscrirent leur nom au Jour 2. Avec 76 places payantes, la bubble était loin à l’horizon quand débuta le Jour 2, et elle éclata après la pause du dîner, après plus de 8 des 9 niveaux de jeu à l’horaire du Jour 2, suite à l’élimination d’Eric Danis.

L’approche des prix amenait des changements significatifs à l’évènement, suite à l’implémentation d’une nouveauté qui est aussi largement déployée sur le Circuit Principal du WPT. Premièrement, quand il ne resta plus que 10 tables (90 joueurs), elles se convertirent graduellement en tables de 8 joueurs. Deuxièmement, quand le tournoi n’était plus qu’à une table des prix, l’Action Clock fut introduit. L’Action Clock lâche un décompte de 30 secondes sur chaque joueur et chaque action, et les joueurs disposent de 4 jetons d’extension de temps, à être utilisés lors de décisions difficiles. Pros et amateurs accueillirent ces deux changements avec enthousiasme.

Quand la bubble fut éclatée, les éliminations accélérèrent, et 43 joueurs envoyèrent des jetons au Jour 3. La troisième journée débuta avec le pro international David Peters en tête, mais quand le jeu s’arrêta après un peu plus de 3 niveaux de 90 minutes, Eric Afriat était en tête. Le Jour 4 s’étendit davantage, nécessitant 5 niveaux pour passer de 16 à 6 joueurs.

Quand la poussière retomba en fin de Jour 4, la table finale officielle WPT à 6 joueurs était créée, et présentait les joueurs suivants: Eric Afriat, Maxime Héroux, Derek Wolters, Brendan Baksh, Pat Quinn, and David Peters. L’alignement était un mélange intéressant d’amateurs et de joueurs professionnels, incluant un membre du Club des Champions WPT (Afriat) et un joueur avec plus de 18 millions en gains de tournoi accumulés (Peters). Pat Quinn était meneur, mais étant un joueur amateur de parties à l’argent, il était difficile de prévoir comment son jeu allait se traduire sur une table finale compétitive. Maxime Héroux n’avait pratiquement aucun résultat publié à son actif, mais était connu au Playground en tant que joueur solide et agressif, prospère en tournoi comme en parties à l’argent.

La table finale pouvait également être divisée en tapis; à l’amorce du jeu, 3 joueurs possédaient plus de 20 big blinds, incluant David Peters, et 3 joueurs étaient en-dessous de ce seuil. Le premier niveau ne vit aucune élimination, et alors que Derek Wolters gagna quelque peu, les autres menus tapis n’eurent aucune traction, non pas faute d’essayer, surtout dans le cas d’Eric Afriat.

Peu de temps après la pause, David Peters brisa la glace et quitta en 6ème place, et il fut suivi de près par les 2 autres plus petits tapis (Afriat et Baksh). Wolters continua d’accumuler les jetons, et s’installa en 2ème place pour le début du jeu à 3, pendant lequel Maxime Héroux et lui-même s’échangèrent la position de tête plusieurs fois, jusqu’à ce qu’une confrontation prévisible eût lieu entre ces deux antagonistes. Ils faisaient la course pour une avance écrasante, et la main fut remportée par Maxime, qui put ainsi se présenter au duel en tant que commandant.

Le duel ne dura que 16 mains, pendant lesquelles Maxime mettait une pression constante sur Pat. À cause du jeu agressif qui nous était présenté, la main finale en fut une qui ne s’était pas annoncée.

Du bouton, Pat suivit le blind de 200K, puis Maxime passa son option. Le flop fut dévoilé: 6 of Diamonds 5 of Diamonds 4 of Clubs. Un tableau plutôt aride… du moins en apparence. Pat envoya son tapis de 2 millions de jetons, et Maxime suivit!

Pat: 9 of Diamonds 7 of Spades
Maxime: 4 of Diamonds 2 of Diamonds

Ce qui semblait être un flop anodin était plutôt explosif!

La turn 2 of Spades donna 2 paires à Maxime et la river 2 of Clubs compléta sa main pleine… et lui offrit le Championnat!

Le Champion du WPT Montréal 2017: Maxime HérouxLe Champion du WPT Montréal 2017: Maxime HérouxLe Champion du WPT Montréal 2017: Maxime HérouxLe Champion du WPT Montréal 2017: Maxime Héroux