Nouvelles Et Mise À Jour

Après 16 jours d’action ininterrompue, la Classique Printanière Playground Poker a finalement pris fin. Du 25 avril au 10 Mai, des joueurs de poker de tous les coins du monde se sont rejoints au Playground Poker Club, à Kahnawake, à proximité de Montréal, pour partager leur amour du poker tout en se donnant la chance de remporter d’énormes prix!

En ouverture cette année, le premier de trois événements partypoker LIVE - Le Grand Prix Canada à 200$ + 20$. Avec un total de 28 Jours 1 parmi lesquels s’inscrire, dont le premier en date du 12 février sur partypoker, cet évènement dont la cagnotte était garantie à 500 000$ a su attiré un nombre astronomique de participants; 2 570 joueurs pour être exacte! Après une longue épopée remplie de bons et de moins bons moments aux tables, le champion du Grand Prix Canada, Cassidy Battikha, est reparti avec la somme très convenable de 84 050$; pas mauvais pour un coût d’inscriptions de 220$!

Le Grand Prix Canada conclu, les joueurs tournaient ensuite leur attention aux premiers des différents évènements secondaires à l’horaire, dont 5 évènement au prix d'entrée situé de 220$ à 330$ et offrant tous une structure et un format unique; PLO, Bounty, Survivor et PLO 5 cartes, par exemple. Ces évènements furent si populaires que même avec ces prix d'entrées modestes, la somme combinée des cagnottes amassées se rapprochait d'un demi-million de dollars!

L'évènement High Roller de partypoker LIVE, un tournoi au prix d’entrée de 10 000$ + 300$, était un ajout de dernière minute à l'horaire de la Classique Printanière. Un total de 53 joueurs s’était donné rendez-vous pour un défi de taille, et en retour, une cagnotte totale de 514 000$ y était disputée. C’est finalement l’ontarien Mike McDonald qui releva ce défi, et empocha 200 000$ pour sa performance.

L'évènement principal de la Classique Printanière était le partypoker Million Amérique du Nord à 5 000$ + 300$ avec une garantie énorme de 5 000 000$. Avec une telle garantie sur la ligne, plusieurs doutaient de la possibilité de rencontrer ce montant en si peu de temps. Cependant, avec 932 inscriptions directes et 236 entrées en Phase 1, ce montant fut bel et bien atteint – et même surpassé! C’est finalement un total d’un peu plus de 5.7 millions de dollars qui fut un jeu; un record canadien! Plusieurs auront pris part à cette histoire, mais nul n’aura rempli un aussi gros rôle que Jean-Pascal Savard; le champion de cet évènement historique. Après avoir amassé plus d’un milliard en jetons de tournoi, Jean-Pascal fut récompensé du plus gros butin de l’histoire du Playground Poker Club et du poker canadien - une somme astronomique de 956 000$! Visitez Spring Classic Live Event Blog pour revoir tous les résultats et pour revivre les moments marquants de chacun des évènements de la Classique.

Bref, avec plus de 7 000 000$ remis en prix au cours de ses 10 événements, la Classique Printanière Playground Poker 2017 a su établir un nouveau sommet dans l’histoire du poker canadien – mais pour combien de temps? À l’approche de la deuxième édition de la Coupe du Monde des Cartes, qui aura lieu en août et septembre prochain, ce record ne fera peut-être pas long feu!

La Classique Printanière 2017 – un MILLION de fois réussie!La Classique Printanière 2017 – un MILLION de fois réussie!La Classique Printanière 2017 – un MILLION de fois réussie!
La Classique Printanière du Playground est de retour cette année, et c’est meilleur et plus gros que jamais! Avec l’addition de deux nouveaux tournois majeurs présentés par partypoker LIVE, dont le Million Amérique du Nord - et nous sommes fiers à annoncer  qu’il offre la plus grosse cagnotte garantie dans l’histoire du poker Canadien!

Le 200$+20$ Grand Prix Canada sera le premier évènement partypoker LIVE et notamment le tournoi qui déclenche la Classique Printanière. Avec sa cagnotte garantie de 500 000$, c’est de loin le plus gros évènement No. 1 dans l’histoire des festivals tenus au Playground Poker Club; et avec un prix d’entrée totale de 220$, c'est une valeur à ne pas manquer!

Qu'est ce qu’il y a de mieux? Les joueurs n’ont même pas besoin d’attendre le début de la Classique Printanière pour jouer- Le Grand Prix Canada est déjà commencé! Jusqu’à présent, 7 jours 1 en ligne ont déjà été joués avec 27 joueurs qui se sont qualifiés pour le Jour 2. Cependant, il reste encore beaucoup de temps à jouer l’évènement- il reste 10 Jours 1 à l’horaire sur partypoker, plus les 11 jours 1 Live qui débute le 25 avril!

Le Deuxième évènement partypoker LIVE de la Classique Printanière est le partypoker Million Amérique du Nord à 5 000$ + 300$. Avec une cagnotte énorme garantie de 5 000 000$ et un montant de 1 000 000$ garantis au gagnant, c’est à ne pas manquer!!!

Les joueurs peuvent participer au Million Amérique du Nord de l’une des trois façons suivantes : Entrée directe, en gagnant un billet de satellite « traditionnel », ou en gagnant une entrée via un tournoi Phase 1. Les tournois Phase 1 sont une innovation importante pour le monde du poker. Les joueurs qui gagnent un tournoi Phase 1, en plus de se qualifier directement au Jour 1, transfèrent leurs tapis au Jour 1. La plupart des joueurs passeront au Jour 2 avec un tapis qui se trouve à être dans la moyenne  (1 million de jetons), mais certains vont se trouver avec moins - et certains avec beaucoup plus!

Des tournois Phases 1 (ainsi qu’une gamme complète de tournois feeders) se déroulent présentement en Live au Playground Poker. Il y a des satellites au Jour 1 chaque dimanche sur partypoker. L’option d’acheter directement est aussi disponible sur partypoker ou à la caisse du Playground Poker Club.

En plus des évènements partypoker LIVE, la Classique Printanière compte 7 autres évènements additionnels, incluant le tournoi Seconde Chance à 2 300$ + 200$ et notamment, le retour du tournoi Bounty 50/50 à 500$ + $100 + 500$. Notez bien que chaque évènement  durant la Classique Printanière possède une cagnotte avec un montant garanti.

La Classique Printanière est de retour
Le Playground Poker Club écrit l'histoire à nouveau!

Après 34 niveaux de jeu répartis sur 4 jours d'action intense, Ema Zajmovic est ressortie gagnante d'un groupe de 380 entrées, et a ainsi rejoint un club select en s'appropriant le titre de Championne du WPT Playground partypoker.net. De plus, elle est devenue la première femme à décrocher un titre WPT dans un championnat ouvert, engrangeant par le fait même un quart de millions de dollars.

Le circuit principal du World Poker Tour est revenu au Playground Poker Club pour la troisième fois depuis le début de son programme saisonnier composé de 20 arrêts. La structure était cette fois différente en ce que l'évènement principal NLHE à 3 200$ + 300$ n'offrait que 2 vagues de départ, mais avec une possibilité de réentrée unique pour chacune de ces vagues, en plus de la formule habituelle de réentrée au jour suivant. Un total 380 entrées furent comptabilisées, générant une cagnotte de 1 179 520$.

Cumulés sur 2 jours, 157 joueurs ont su se qualifier pour le Jour 2, desquels 48 se sont mérités un prix en argent d'au moins 5 670$. Quelques joueurs notables ont été éliminés peu après l'atteinte des prix, notamment Marc-Étienne McLaughlin (41ème - 6 120$), Christian Harder (40ème - 6 120$) et Marc-André Ladouceur (35ème - 6 720$).

Quand l'horloge indiqua la fin du Jour 2, il n'y avait que 28 joueurs assis, avec Hendrik Latz en tête. Son tapis était talonné par ceux de Jean-Pascal Savard, Eric Afriat et Kelly Kellner, qui n'avaient tous trois que quelques jetons de moins à envoyer au Jour 3.

Nghi Van Henry Tran fut l'auteur du fait saillant en début de Jour 3, alors qu'il transforma son tapis moyen en un tapis monstrueux en seulement quelques tours de table, se méritant ainsi la première position du moment. Son tapis culmina à 2,3 millions, et s'imposait aux autres joueurs de sa table, mais commença à s'éroder petit à petit alors que la journée avançait. Les vedettes Jake Schwartz (27ème - 8 100$) et Anthony Zinno (24ème - 9 600$) se firent désigner la porte de sortie assez tôt , et ils furent suivis par Hendrik Latz (20ème - 8 100$), Patrick Blye (13ème - 17 160$) et Pascal Lefrançois (11ème - 20 160$) avant la formation de la table finale à 10 joueurs. Les finalistes jouèrent pendant 17 minutes avant que ne se termine le Jour 3, dont le classement n’était chapeauté par nulle autre que Ema Zajmovic, qui était en route vers sa 2ème table finale consécutive au Playground Poker Club.

En début de Jour 4, Henry Tran (10ème - 15 508$) se fit éliminer le premier, suivi de Ryan Tack Yu (9ème - 18 554$) et Carter Swidler (8ème - 24 000$), un héros local. Danny Li (7ème - 29 446$) fut le suivant, éjecté par Tam Ho, et ainsi se forma la table finale officielle du WPT Playground.

Tam Ho était meneur quand le jeu se poursuivit à 6 joueurs, et il vit Jean-Pascal Savard (6ème - 45 690$) se faire éliminer par Jean-François Bouchard. Ema élimina Mekhail Mekhail (5ème - 55 200$) pour reprendre la tête, mais celle-ci fut rapidement accaparée par Eric Afriat alors que 4 joueurs s'affrontaient. Quand Ema eut éliminé Tam (4ème place - 71 670$) pour amener le tournoi à un trio, les tapis commencèrent à s'égaliser, puis une main énorme fut remportée par Jean-François, résultant en l'élimination de Eric (3ème place - 108 690$).

Jean-François débuta le tête-à-tête avec 6 850 000 en jetons devant les 4 525 000 à Ema, mais après seulement 2 niveaux de jeu, Ema avait penché la balance en sa faveur et prit un avantage de 2 contre 1 sur son adversaire. Jean-François revenait de derrière quand la main ultime arriva.

Ema était en position bouton / small blind, donc première à parler, mais avant d'en avoir eu la chance, Jean-François annonça all-in. Ema s'enquis des procédures en pareil cas auprès du personnel, puis fit une action passive pour s'assurer de la validité de l'action précoce de son adversaire. Le croupier jeta alors la carte "All-in" devant Jean-François, puis Ema suivi la mise, créant un pot représentant 90% des jetons en jeu.

Ema montra et faisait la course contre le de Jean-François. Elle prit les devants au flop en touchant un roi, puis conserva cette avance tandis que le tableau se complétait: .

Son sourire radieux trahissait l'immense joie qu'elle ressentit quand la river tomba - elle était maintenant une Championne WPT!
Ema Zajmovic écrit l'histoire en remportant le WPT Playground!Ema Zajmovic écrit l'histoire en remportant le WPT Playground!Ema Zajmovic écrit l'histoire en remportant le WPT Playground!Ema Zajmovic écrit l'histoire en remportant le WPT Playground!